Lettre ouverte aux maires des villes jumelles d’Erevan pour suspendre l'accord d'amitié avec la violente municipalité d'Erevan

26-02-2018 13:12:52   | Arménie  |  social
Lettre ouverte aux maires des villes jumelles d’Erevan pour suspendre l'accord d'amitié avec la violente municipalité d'Erevan
 
Monsieur le maire honoraire,
 
 
Le site de la municipalité d'Erevan, capitale de la République d'Arménie, indique que Nice est l'une des villes jumelles d'Erevan. Les municipalités des deux villes ont signé un accord d'amitié, de partenariat et de soutien mutuel.
 
Le 13 février 2018, une violence publique sans précédent s'est perpétré contre deux membres de l'opposition du Conseil d'Erevan lors de la réunion du Conseil présidée par le maire Taron Margaryan. Marina Khachatryan et Sona Aghekyan du parti d'opposition «Yerkir Tsirani» avaient l'intention d'attirer l'attention du conseil municipal et en particulier du maire Taron Margaryan sur la question des habitants du district de Nubarashen qui est resté négligé pendant des années. À la demande de leurs concitoyens, dans des bocaux en verre, ils ont apporté des échantillons de l'eau d'égout qui coulait de l'intérieur de la prison de Nubarashen dans les zones résidentielles répandant une odeur intolérable pour que les membres du conseil et le maire ressentent les conditions désastreuses dans lesquelles les résidents de la prison et le quartier résidentiel vivaient et donnent une solution temporaire à la question de longue date. Sous l'égide du maire Taron Margaryan, les autres membres du conseil et le personnel de la municipalité (Artur Gevorkyan, Davit Ohanyan, Sergey Mkrtchyan, Hovhannes Avanesyan, Edmond Kirakosyan, Vaspurak Martirosyan, Gor Vardanyan) ont littéralement agressé Marina Khachatryan et Sona Aghekyan, les ont battues publiquement, les ont malmenées, les ont menacées et ont proféré des injures sexuelles contre elles, ont exercé le harcèlement sexuel et autres formes d'agression.
 
Le maire Taron Margaryan non seulement n'a pas assumé la responsabilité de la violence perpétré à son commandement et en sa présence, mais aussi il a ensuite continué à exercer diverses répressions administratives contre les femmes membres du conseil, représentantes l’opposition. Après l'incident violent, la municipalité a également décidé de restreindre et d'interdire la présence des médias lors des réunions du conseil municipal.
 
 
 
10 jours se sont écoulés après la violence perpétré, cependant le Parti Républicain qui détient la majorité des sièges à la fois au conseil municipal et au parlement d'Arménie, n'a pas condamné la violence. Au contraire, il a justifié les actes brutaux blâmant les femmes membres du conseil en faisant des déclarations complétement sexistes. Certains médias continuent également de publier des articles directement justifiant la violence sexiste.
 
 
 
Les forces de l'ordre arméniennes ont réagi avec un grand retard aux actes de violence sous l'influence du tollé et de la demande publique. L'enquête criminelle sera tenue en vertu des articles du Code pénal de l'Arménie impliquant la punition la plus douce.
 
 
 
Avec cette lettre ouverte, nous, soussignés, vous plaignons de rompre unilatéralement ou de suspendre l'accord d'amitié signé avec la municipalité d'Erevan jusqu'à ce que les auteurs de violence et le maire en exercice Taron Margaryan soient tenus responsables et que le conseil municipal actuel soit changé. Avoir une ville jumelée avec un maire et des membres du conseil violents et corrompus ne fait honneur à l'administration et à la population d’aucune ville. Par conséquent, nous vous demandons de partager notre inquiétude et de renoncer à coopérer avec une structure qui perpétue la violence.
 
 
 
Avec respect,
 
 
 
Anna Nikoghosyan
 
Marine Margaryan
 
Anna Shahnazaryan
 
Lucine Talalyan
 
Susanna Gyulamiryan
 
Vanadzor Citizen’s Assembly, NGO
 
Sofya Manukyan
 
Armine Ishkanian
 
Nelli Sargsyan
 
Anahit Sargsyan
 
Ruzanna Grigoryan
 
Alex Sardar
 
Anna Zhamakochyan
 
Nana Mantasheva
 
Levon Barseghyan, Gyumri Municipal Council member
 
Marianna Grigoryan 
 
Women’s Rights House, NGO
 
Women’s Support Center, NGO
 
Society Without Violence, NGO
 
Gevorg Kehyan
 
Commune
 
Mariam Kurshudyan
 
Sevan Petrossian
 
Anush Khachatryan
 
Real World, Real People, NGO
 
Mayranush Davtryan Gevorgyan 
 
Lucine Navasartian
 
Arpi Balyan
 
Anahit Simonyan
 
Nuard Minasyan
 
Milena Abrahamyan
 
Vardine Grigoryan
 
EcoRight, NGO
 
Elvira Meliksetyan
 
Karen Hakobyan
 
Lala Aslikyan
 
Maral Bavakan
 
Alisa Qamalyan
 
Lida Minasyan 
 
For Equal Rights, NGO
 
“Women in Black, Armenia” Initiative 
 
Lara Aharonian 
 
Hasmik Gevorgyan 
 
Milena Tadukhepa
 
Nelli Paytyan
 
Karine Ghazaryan
 
Women’s Rights Center, NGO
 
Tehmine Yenoqyan
 
Ruzanna Tsaturyan
 
Sargis Kharazyan
 
Vahan Ishkhanyan
 
Zaruhi Hovhannisyan 
 
Lucine Sargsyan 
 
Naka Duli
 
Ecolur Information Center, NGO
 
Elmon Yegnukian
 
Zara Harutyunyan
 
 
 


  -   social
Nouvelles d Armenie et de Diaspora - Noyan Tapan

Lire 379

 
Noyan Tapan - Նոյյան տապան
Facebook Group · 3 365 անդամ
Միանալ խմբին