«SEVRES-2020»: De la possibilité de ratifier le Traité de Paix de Sèvres de 1920 et de la nécessité de convoquer une Conférence de paix «Sèvres-2»

05-09-2020 11:35:19   | Arménie  |  Politique





Conclusions de la Conférence
Internationale scientifique et diplomatique consacrée au 100e anniversaire du Traité de Paix de Sèvres
 
Dans les environs de Paris, capitale de la France - à Sèvres où il y a exactement 100 ans, en 1920, a été signé le Traité de Paix de Sèvres, un des
traités les plus importants du système de Versailles signifiant la fin de la Première Guerre Mondiale, s'est tenue, les 10 et 11 août 2020, une Conférence Internationale diplomatique et scientifique consacrée aux 100 ans du Traité de Paix de Sèvres.
L’intitulé complet de cette Conférence Internationale est le suivant: «100e anniversaire du Traité de Paix de Sèvres, voies pour une solution de la Question Arménienne et la crise du Proche-Orient : analyse historique et juridique et problématiques actuelles.
Géopolitique de l’opinion internationale dans le cadre de l’application des décisions du Traité de Sèvres en tant que voies vers une paix stable, solide et équitable et une coopération sincère entre Etats et peuples  du Grand Proche-Orient, du pourtour méditerranéen et de l’Afrique du Nord».
Les initiateurs et organisateurs de cette Conférence Internationale sont le gouvernement et l'Assemblée Nationale (Parlement) d'Arménie Occidentale ainsi que le Centre International indépendant d'expertise juridique pour les réparations et restitutions.
Les co-présidents du comité d'organisation de la Conférence  sont Armen Ter Sarkissyan – Président de l'Assemblée Nationale (Parlement) de l'Arménie Occidentale et Martik Gasparyan – nominé pour les prix Nobel de la Paix 2020  et d' Economie, Président du Centre International indépendant d'expertise juridique pour les réparations et restitutions, académicien, docteur ès sciences, professeur.
 
Lors de la Conférence Internationale diplomatique et scientifique dédiée au 100e anniversaire de la signature du Traité de Paix de Sèvres, ont été soumises à discussion les questions suivantes:
1. Portée historique et analyse historique et juridique du Traité de Paix de Sèvres en tant que traité dominant au sein du système de Versailles.
2. Enseignements du Traité de Paix de Sèvres et ses conséquences pour le monde civilisé contemporain.
3. Géopolitique de la communauté internationale concernant l'application des dispositions du Traité de Paix de Sèvres de 1920.
4. Bases juridiques et possibilité de ratifier le Traité de Paix de Sèvres de 1920. 
5. Nécessité de convoquer une Conférence de paix “Sèvres-2” débouchant sur la signature  d’un traité. juridiquement contraignant (legally binding treaty) “Sèvres-2” et applicable afin d’instaurer une paix solide, durable et équitable ainsi qu’une coopération réelle entre les Etats et peuples du Grand Proche-Orient, du pourtour méditerranéen et de l’Afrique du Nord.
6. Voies pour une renaissance structurelle  de l'Arménie Occidentale et résolution de la Question Arménienne. 
7. L'Arménie Occidentale et les Etats limitrophes: analyse politique, juridique et problèmatiques actuelles.
8.  La crise proche-orientale: Géopolitique de la communauté internationale dans le Grand Proche-Orient et les pays limitrophes.
9. Génocide du peuple arménien, entre 1894 et 1923, sur le territoire de l’Arménie Occidentale, en Cilicie, dans l’Empire ottoman, en Arménie Orientale, en Artsakh et Azerbaïdjan et, également, génocide des assyriens, des grecs pontiques et autres peuples autochtones vivant sur le territoire de l’Empire ottoman: reconnaissance internationale, condamnation et compensation pour les dommages subis.
10. Problèmes actuels des peuples autochtones d’Arménie Occidentale et défense de leurs droits.
11. Problématique de la sauvegarde de l’héritage spirituel et culturel arménien et des autres peuples autochtones du Grand Proche-Orient en temps de paix  lors d’actions de guerre et d’actes terrorists.
 
Avant de commencer leurs travaux, les participants et invités de la Conférence ont témoigné au peuple-frère du Liban par une minute de silence leur profonde affliction et leurs condoléances aux familles des disparus suite à la terrible catastrophe qui s'est produite dans le port maritime de Beyrouth causant 200 morts, plus de 6 000 blessés et anéantissant  ou endommageant de nombreux immeubles d'habitation, des bureaux, des entrepôts ainsi que le plus haut élévateur du pays. Plus de 250 000 personnes sont privées d'abri. Ont été exprimés des actes de solidarité et de soutien au peuple-frère du Liban ainsi que des souahits de prompt rétablissement aux blessés.
En raison de la pandémie «COVID-19» et des restrictions de circulation entre les pays, la Conférence s'est déroulée online, essentiellement sous forme de vidéoconférence et a été diffusée en direct à partir des stations média holding «Noyan  Tapan» (web site du holding, You Tube, Facebook, TV Cable), sur le site officiel du Parlement d'Arménie Occidentale et sur d'autres sites web de nos partenaires d'information ainsi que sur les réseaux sociaux (leurs noms et liens internet figurent ci-après).
Les langues de travail utilisées pendant la Conférence sont le français, l'arménien, le russe, l'anglais et l'arabe.
Cette Conférence constitue une suite  conséquente aux forums internationaux qui ont déjà été organisés en Europe, Arménie, Russie, Etats-Unis et Proche-Orient.
Ont été invités à cette Conférence Internationale scientifique et diplomatique dédiée au 100e anniversaire  de la signature du Traité de Paix de Sèvres les Chefs de gouvernement, les ministres des Affaires Etrangères de 65 Etats et organisations internationales, plus de 150 responsables politiques et associatifs, des députés de Parlements, des diplomates, des hauts cadres militaires, des journalistes, des politologues de renom, des historiens, des juristes et culturologues d'Arménie, Russie, France, Allemagne, Italie, Vatican, Israël, USA, Canada, Japon, Chine, Norvège, Angleterre, Pays-Bas, Liban, Syrie, Tchékie, Ukraine, Abkhasie, Artsakh et autres ainsi que des représentants des différentes structures de la diaspora arménienne, des représentants des peuples autochtones du Grand Proche-Orient.
A l'ouverture de la Conférence, les participants et les invités ont eu la saisissante surprise d'être propulsés online devant le batiment historique voisin où le 10 août 1920 a été signé le Traité de Paix de Sèvres. Actuellement ce batiment abrite le Musée de la céramique française. Cette excursion a été conduite par un membre du comité d'organisation de la Conférence, vice-Président du Parlement d'Arménie Occidentale, président de l'association pour la sauvegarde de l'héritage culturel arménien «Bahaban» (France), Tigran Babayan.
Le discours d'introduction à la Conférence a été prononcé par le directeur  du Collège et Centre culturel arménien «Samuel Moorat» de Sèvres, membre de la Congrégation des Pères Mékhitaristes, docteur ès sciences philosophiques,  théologiques et d'histoire de l'art, président de l'Académie Saint Lazare (Venise), membre honoraire permanent de l'Académie des Beaux Arts, des Sciences et des Lettres (Paris), chevalier de l'ordre de la courtoisie française, aumônier de l'Ordre monastique Saint Lazare de Jérusalem, Monseigneur Haroutyoun BEZDIKIAN qui a béni les participants et invités et leur a souhaité un fructueux travail.
Une Résolution contenant les décisions adoptées lors  de cette Conférence a été adressée au Secrétaire Général de l'Organisation des Nations Unies, aux Chefs de gouvernements-membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU, aux Etats et Parlements signataires du Traité de Paix de Sèvres ainsi qu'un Appel  à l'opinion internationale rappelant la nécessité de ratifier le Traité de Paix de Sèvres de 1920 et de convoquer une nouvelle conférence de paix «Sèvres-2» d'application  contraignante comme voie pour une paix solide, durable et équitable au XXIe siècle.
Les textes de la Résolution et de l'Appel seront adressés aux personnes concernées ainsi qu'aux médias.
Les participants à la Conférence ont également émis le désir que cette Conférence internationale diplomatique et scientifique dédiée au 100e anniversaire de la signature du Traité de Paix de Sèvres reste ouverte. Ainsi, les travaux de la Conférence continuent donnant la possibilité à tous les participants qui le souhaitent de s’exprimer.
2020 est l'année des jubilés – 100e anniversaire des décisions prises concernant une solution équitable pour les droits du peuple arménien et la résolution de la Question Arménienne. Paralèllement à ces questions importantes, les plus importantes de toutes s'avèrent  le Traité de Paix de Sèvres et bien entendu la Sentence Arbitrale du 28e Président des Etats-Unis d'Amérique Woodrow Wilson signée le 22 novembre 1920.
Etant donné que la Conférence Internationale a pris la décision de continuer ses travaux et est activée de manière permanente, il est proposé de prolonger le mandat du comité d'organisation et lui confier l'organisation d'une nouvelle Conférence Internationale scientifique et diplomatique dédiée au 100e anniversaire de la signature de la Sentence Arbitrale du 28e Président des Etats-Unis d'Amérique Woodrow Wilson. Elle se déroulera les 21 et 22 novembre 2020 à Washington (USA), également, pour une part, online.
Nous vous invitons à participer aux travaux de cette Conférence Internationale consacrée aux cent ans de la signature de la Sentence Arbitrale du 28e Président des  Etats-Unis d'Amérique Woodrow Wilson. Des invitations ainsi que le règlement de cette Conférence seront adressés sous peu.
Les participants à la Conférence soutiennent  l'initiative du «Conseil des 12 Intelligents» de l'intelligentsia panarménienne pour que chaque arménien et toute personne de bonne volonté de la Planète effectue un pélerinage au Panthéon des rois arméniens en ce lieu d'accès difficile – au village antique de Akhtsk sur le Mont Aragatz - pour que ceux-ci leur  insufflent l'esprit de bravoure, de renommée et de succès propres à enrichir leur vie spirituelle. Pour cette imprégnation spirituelle, outre  le recueillement auprès des reliques des divins rois  du peuple arménien éclairé, en signe de reconnaissance du DROIT d’EXIGENCE du peuple arménien et de chaque arménien, il est souhaitable que chaque pèlerin plante en ce lieu ou dans la capitale de l’Arménie montagneuse – Zanguézour – un arbre.
Le premier volet des travaux de la Conférence Internationale diplomatique et scientifique dédiée au 100e anniversaire de la signature du Traité de Paix de Sèvres est clos. Les débuts du deuxième volet seront annoncés prochainement.
Les documents de la Conférence (enregistrements vidéo et textes des exposés) sont publiés en arménien, anglais, russe et français.
La version complète des vidéos est publiée:
sur les sites du media holding «Noyan Tapan» - You Tube canal «Noyan Tapan TV» - https://youtu.be/Q_hDA0tzbno;
sur le site officiel du Parlement d'Arménie Occidentale  http://parliament-wa.info/ru/live;
sur Facebook  https://www.facebook.com/groups/318028855673808. 
 
Le Service de presse du comité d'organisation de la Conférence
https://youtu.be/aH3q-cFLQo4
 
 
 
 
 
  -   Politique
Nouvelles d Armenie et de Diaspora - Noyan Tapan


Lire 82
Noyan Tapan - Նոյյան տապան
Facebook Group · 3 365 անդամ
Միանալ խմբին